Accueil > Me connaître
16 | 01 | 2017

Me connaître

Fils d’instituteurs, Jean Rottner est né à Mulhouse le 28 janvier 1967. Après avoir fait ses classes du primaire à l’école élémentaire Koechlin, Jean Rottner entre au collège et lycée épiscopal de Zillisheim. Il poursuit ensuite des études universitaires en médecine à la faculté Louis Pasteur de Strasbourg. Alors qu’il est Vice-Président-Etudiant du conseil des études et de la vie universitaire, il fait la rencontre de Gilbert Laustriat, le Président de l’université Louis Pasteur. Une rencontre marquante qui lui apprendra le travail en équipe, la confiance en soi et le sens à donner à un projet.

Au service des autres

Jean Rottner choisit tout naturellement une carrière dans le milieu public, en intégrant en 1995, le service des urgences de l’hôpital Emile Muller à Mulhouse. Il finira par diriger le pôle Samu-Smur entre 2007 et 2009 en tant que médecin urgentiste. Marié et père de 3 enfants, Jean Rottner dévoile des goûts éclectiques. Amoureux de la chanson française des années 80 jusqu’à celle d’aujourd’hui avec des artistes comme Christine and the Queen, il écoute aussi volontiers la musique classique du compositeur américain Philip Glass.
Amateur d’art, il aime les classiques comme Rembrandt mais aussi les plus contemporains comme le réalisme urbain du peintre Guillaume Bresson, la déconstruction artistique pleine de sens de l’allemand Georg Baselitz ou la peinture polymorphe de l’artiste Gerhard Richter.
Gastronome, il aime cuisiner et avoue aussi un penchant pour la tarte aux pommes de sa mère
et le baeckahoffe de son épouse.
Il doit en grande partie sa formation morale et éthique aux centristes alsaciens Marcel Rudloff et Adrien Zeller, ses deux mentors. Ils lui ont insufflé l’équilibre et le respect dans les convictions personnelles et les valeurs supérieures pour construire notre terre. Jean Rottner aime cet esprit authentique, passionné et rempli d’humanisme, dévoué à la noble cause : servir les autres.

Ses débuts en politique

Son itinéraire politique démarre en 2000 sous les couleurs de l’UDF avant d’adhérer à l’UMP à sa création en 2002 après avoir été désigné suppléant de la candidate Arlette Grosskost à l’élection législative dans la cinquième circonscription du Haut-Rhin. Cette dernière est élue en 2002 après avoir battu le sortant Jean-Marie Bockel puis réélue en 2007, toujours avec Jean Rottner pour suppléant.
Colistier sur la liste UDF-RPR lors élections municipales de 2001 puis colistier d’Adrien Zeller sous l’étiquette UMP lors des élections régionales de 2004, Jean Rottner a été également le délégué du parti présidentiel dans sa circonscription de 2008 à 2010.

2010 le tournant

Alors qu’il dirige le pôle Samu-Smur de l’hôpital Emile Muller, il assure en même temps dès 2008 les fonctions de premier adjoint du maire de l’époque, Jean-Marie Bockel.
Son parcours politique connaîtra un tournant le lundi 17 mai 2010 au conseil municipal de Mulhouse. Le poste de premier magistrat va devenir vacant, Jean-Marie Bockel ayant choisi de démissionner pour se consacrer à ses fonctions gouvernementales. L’enjeu est donc important puisque les conseillers municipaux doivent élire leur nouveau maire. Par 37 voix sur 55, Jean Rottner est élu maire de Mulhouse.

2014 la confirmation

Alors que l’élection de 2008 avait vue une victoire acquise dans un mouchoir de poche avec 168 voix d’écart en triangulaire avec le FN, c’est une large victoire avec plus de 9 points d’avance en triangulaire qui permet à Jean Rottner d’être confortablement réélu maire de Mulhouse face à la liste du parti socialiste. C’est à la tête d’une liste profondément renouvelée et rajeunie, avec un meilleur équilibre entre l’UMP, l’UDI et les représentants d’autres formations politiques ainsi que la société civile qu’il remporte haut la main cette élection, permettant d’asseoir sa légitimité à la tête de Mulhouse. Son humanisme et l’amour de sa ville se rejoignent dans ses fonctions de maire de la ville de Mulhouse.
Jean Rottner est par ailleurs Vice-Président du Conseil Régional d’Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, délégué à la compétitivité des territoires et au numérique. Vice-Président de l’Association France Urbaine, il co-préside également la commission « développement économique, innovation et numérique ». Il a été élu Président de la Fédération des agences d’urbanisme – la FNAU – en septembre 2014. Au sein de sa formation politique, les Républicains – ex-UMP – il est secrétaire national chargé des élus locaux. Jean Rottner a été élevé au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 2012 et d’officier dans l’ordre de l’Etoile italienne par le consul d’Italie à Metz en 2015.

votre avis
est important.
donnez-le !

Par courriel
Lors d'une réunion

Restons en contact

Abonnez-vous à ma newsletter ou écrivez-moi.
Vous recevrez une réponse personnelle dans les meilleurs délais.